? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Prévenir les maladies cardiovasculaires, c’est possible!
jeudi 21 novembre 2013
 Prévenir les maladies cardiovasculaires, c’est possible!

Les maladies cardiovasculaires apparaissent au Liban à un âge assez précoce, d’où l’importance de la prévention !  La clinique préventive de l’AUBMC permet aux patients d’évaluer le risque d’avoir des maladies et des complications cardiovasculaires ou autres. Ceci permet  d’établir un plan d’action permettant d’éviter la maladie dans le futur.

Interview avec Dr Wael AL JAROUDI, Assistant Professor of Medicine (American Boards of Cardiovascular Disease & Internal Medicine).

 

Quels sont les chiffres concernant les maladies cardiovasculaires au Liban ?

Les dernières statistiques au Liban  montrent que si nous ne comptons pas les maladies infectieuses, les maladies cardiovasculaires constituent la première cause de mortalité avec 47 % des cas.

Viennent ensuite  les cancers avec 19 % des cas et  les maladies respiratoires avec 5 % des cas.

Comment expliquer cela ?

Les facteurs de risque favorisant l’apparition des maladies cardiovasculaires sont nombreux: 36% des Libanais fument quotidiennement, 47% ne font pas d’exercice physique, 39% ont une hypertension artérielle, 62% ont un surpoids et 27% sont obèses!

Pratiquement que faites-vous à la clinique préventive?

Nous recevons les patients intéressés tous les samedis. Un examen global est proposé : examen clinique, ECG, examen de laboratoire si nécessaire. Nous calculons ensuite le score de chaque patient à l’aide d’une programme spécial sur ordinateur après avoir mentionné toutes les données (âge , sexe, état général, cholestérol,...). Nous pouvons même évaluer  le risque de mort dû aux maladies cardiovasculaires dans les 10 ans qui viennent  et savoir si le patient en question est à risque élevé ou pas.

Des examens radiologiques complémentaires ou un stress test nous aident dans certains cas à compléter le dossier en étudiant l’état des artères.

Tous les examens nécessaires sont cependant réalisés en une seule séance pour éviter les déplacements inutiles !

Ce programme de prévention cardiovasculaire existe d’ailleurs dans un grand nombre de pays dont les Etats-Unis, il a un grand succès.  

 

S’agit-il donc uniquement de problèmes cardiovasculaires ?

Le patient peut se présenter sans rendez-vous et l’équipe le prendra en charge.

Il s’agit d’un service non seulement cardiovasculaire mais pluridisciplinaire. Nous  orientons  le patient vers d’autres services spécialisés si besoin, comme  la clinique du diabète, la clinique diététique pour l’aider à équilibrer son alimentation, ou le centre anti-tabac dirigé par des infirmières spécialisées en sevrage tabagique (PHD). Des cessions de groupe sont proposées et le taux de succès est de 40 % après 8 mois de traitement, soit le  double de celui des Etats-Unis qui n’est que de  20%!

Qui ciblez-vous plus particulièrement ?

Hommes et femmes de tous les âges sont les bienvenus. Les prix sont très encourageants car  beaucoup de libanais ne sont pas couverts par des assurances.

Que faire quand le risque est élevé ?

Nous offrons  aux patients à risque élevé 6 à 12 séances d’exercices physiques adaptés à raison de 2 à 3 fois par semaine, pour une durée de 45min à 1h. L’éducation et l’application des conseils se font au cas par cas.  

Ce programme d’activité physique permet aux patients d’améliorer non seulement leur santé physique,  mais aussi leur moral ! Des exercices de groupe ainsi que des sessions privées sont proposés. Le patient est toujours suivi pour le reste du travail, il peut même renouveler la demande d’un cycle d’exercices si besoin, le prix étant abordable.

Tout patient peut-il se sentir en sécurité pendant ces exercices ?

Evidemment. Certains patients ont peur  d’avoir des complications cardiovasculaires durant les exercices, d’autres viennent de subir une opération et sont hésitants. Ce programme d’évaluation et de prévention leur permet de se sentir en toute sécurité.

Votre dernier mot aux lecteurs d’Allô Parents ?

Ce programme de prévention a pour but d’avoir une vie saine. Parents, enfants et adolescents sont concernés !

Nous encourageons également une vie saine à l’école !

N’oublions pas que les enfants agissent par imitation et qu’il est important de leur présenter le bon modèle. Améliorons donc notre  mode de vie ? Cela se répercutera  positivement sur toute la famille !

 

 

all news