? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
L’autisme vu de l’intérieur…
samedi 24 janvier 2015

L’autisme vu de l’intérieur…

Il est parfois simple de voir les choses de l’extérieur, d’y coller des étiquettes, surtout quand on n’a aucun autre moyen pour mieux comprendre la situation.

Et si un enfant autiste s’exprimait  pour nous expliquer ce qui se passe dans son for intérieur à chaque fois qu’il veut dire ou faire quelque chose ?

Naoki Higashida, un enfant autiste de 13 ans, l’a fait dans son livre « Sais-tu pourquoi je saute ? » (Editions Les Arènes), n°1 des ventes en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

Voici un avant-goût de son  beau témoignage.

  

 

«  Quand j’étais petit, je ne savais même pas que j’étais un enfant handicapé. Comment je l’ai découvert ? Parce que les gens me l’ont dit : j’étais différent des autres, c’était ça mon problème.  C’est vrai, j’avais beaucoup de mal à agir comme quelqu’un de normal et même maintenant je n’arrive pas à « avoir » une vraie conversation. Pour lire des livres à haute voix ou pour chanter, je n’ai pas de problème, mais quand j’essaie de parler avec quelqu’un, mes mots… je ne les trouve plus. D’accord, j’arrive parfois à répondre à quelque chose, mais souvent c’est  le contraire de ce que je voulais dire ! »

 

Pourquoi l’enfant autiste parle-t-il fort ?

Ce n’est certainement pas pour nous agacer. Il continue de le faire malgré les multiples recommandations de ses parents pour une simple raison : c’est presque automatique, comme un réflexe. « La voix que je ne peux pas contrôler, elle vient d’ailleurs. Les mots sortent de ma bouche malgré moi : c’est plutôt comme un réflexe ».

Pourquoi répète-t-il toujours les mêmes questions ?

Il est parfois dur de comprendre pourquoi  il répète les mêmes questions malgré les réponses bien claires qu’il reçoit. Est-ce pour se faire remarquer ? Pas du tout ! C’est plutôt une question de mémoire. « Je ne répète pas la question parce que je n’ai pas compris – en fait, au moment où je la pose, je sais que je comprends très bien. Alors pourquoi ? Parce que j’oublie très vite ce que je viens d’entendre. Dans ma tête, il n’y a pas une si grande différence entre ce qu’on vient de me dire et ce que j’ai entendu il y a très, très longtemps. »

Préfère-t-il vraiment rester seul ?

On a tous tendance à croire que l’enfant autiste évite les rassemblements car il préfère rester seul, jouer seul… Apparemment ce n’est pas le cas ! Cette solitude n’est pas vraiment un choix mais plutôt une conséquence. Il a peur de déranger les autres. Etant souvent mal compris au niveau de  ses comportements, il se réfugie dans son coin pour que sa relation avec les autres ne dégénère pas. « Est-ce qu’un être humain, quel qu’il soit, a vraiment envie qu’on le laisse seul dans un coin ? (…) La vérité c’est qu’on aime beaucoup la compagnie des gens. Mais comme ça dégénère presque toujours, on finit par s’habituer à la solitude sans même la remarquer ».

all news