? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Baby blues ou dépression post-partum ?
vendredi 13 mars 2015
 Quelle différence entre le baby blues et la dépression  post-partum ?

 

 

 

Le Baby blues affecte jusqu'à 75-80% des mères après l'accouchement. Les symptômes ne durent pas longtemps, ils s’estompent en quelques jours voir quelques heures. S’agit-il d’une dépression post-partum ?

Interview avec Dr. Michel P. Nawfal, médecin et  psychologue clinicien (www.nawfalclinics.com).

 

 

 

 

Quelle est la différence entre le baby blues et la dépression post-partum ?

 

La dépression postpartum (DPP) a lieu aussi après l'accouchement, mais elle s’inscrit dans la durée. C’est une forme de dépression clinique qui peut affecter les femmes, et parfois même les hommes! Ce genre de dépression est d’ailleurs souvent vécu simultanément chez la femme et chez l’homme !

Quel facteur biologique explique le baby blues?

Lors de  l’accouchement, le détachement du placenta provoque une chute radicale du niveau hormonal. La femme peut donc souffrir de symptômes de sevrage, le taux de ces hormones (œstrogène et progestérone) ayant été assez élevé lors de la grossesse.  S’ajoutent à ce changement hormonal d’autres facteurs comme l'épuisement physique, mental et émotionnel ainsi que  la privation de sommeil typique chez les  parents du nouveau-né.

Quels sont les symptômes du baby blues ?

Ces symptômes sont bénins et de courte durée:

• pleurs et hypersensibilité à la critique,

• sauts d'humeur,

• légère anxiété,

• irritabilité,

• manque de concentration et difficulté à prendre des décisions,

• sentiment de rupture avec le nouveau-né,

• insomnie.

 

Comment identifier une dépression post-partum?

 

Elle a lieu après l’accouchement mais dure pendant plusieurs mois. Il faut donc la prendre au sérieux car un traitement pourrait être recommandé. Les symptômes sont plus sévères que lors du baby blues et durent beaucoup plus longtemps : humeur dépressive, changements au niveau des habitudes alimentaires et de celles du sommeil, crises de larmes, anxiété sévère, irritabilité… Le traitement hormonal n'a aucun effet positif sur les personnes atteintes de  dépression post-partum. En général la guérison a lieu grâce aux groupes de soutien, aux conseils de spécialistes  et aux traitements médicamenteux.

 

Quels sont les facteurs de risque d’une dépression post-partum?

Les facteurs sont les suivants:

  • une histoire de dépression clinique,
  • l’absence d’allaitement maternel,
  • le manque de support social,
  • le tabagisme ,
  • la dépression prénatale pendant la grossesse,
  • la mauvaise relation conjugale,
  • le tempérament difficile du nourrisson et l’excès de coliques,
  • la solitude quand le conjoint est absent,
  • une situation socio-économique difficile,
  • une grossesse non programmée ou non désirée.

Comment traiter cette dépression ?

Selon de nombreuses études scientifiques, plusieurs méthodes sont efficaces. Si la cause de la dépression est  identifiée, il faudrait d’abord  essayer de l’atténuer. Un  soutien accru de la part conjoint, une aide supplémentaire pour la garde des enfants et une thérapie comportementale sont également conseillés.

Les femmes doivent être prises au sérieux lorsque les symptômes apparaissent!

 

 

all news