? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Comment anticiper le baby-clash ?
jeudi 30 avril 2015
 Comment anticiper le baby-clash ?

 

 

La naissance du premier enfant est l’un des événements les plus heureux ! Elle  répond souvent à une forte attente familiale, individuelle et sociale !  Cette naissance marque donc la vie du couple : désormais il y a un avant et un après. 

Quels sont les défis mettant à l’épreuve la relation de couple et comment éviter le  baby-clash ?

Interview avec Monsieur Fadi EL HALABI, psychothérapeute, conseiller pour couples et adultes. 

 

 

Qu'est-ce qu’un baby-clash ?

 

C’est une crise conjugale vécue suite à la naissance d'un enfant. Il s’agit le plus souvent du  premier enfant.

 

 

Quels en sont les effets au niveau du couple?

Avant l’arrivée de l’enfant, une dynamique à deux occupait tout l’espace. Après la naissance, le couple se dédouble soudain. De maritale ou conjugale, la relation devient co-parentale. Les époux, qui jadis étaient  partenaires sur les plans  affectif, sexuel, et intellectuel, se transforment d’un coup en parents. Un changement magistral, aussi bien pratique que symbolique. Ce n’est guère une démarche facile et spontanée. Re-distribuer les rôles et les tâches, se Re-positionner  dans la relation exigent avant tout flexibilité, maturité et responsabilité commune.

De nos jours, le père et la mère  deviennent acteurs dans la parentalité, participant conjointement aux nouveaux scénarios du foyer, changeant ainsi les règles de l’ancienne école où le père s’attelait au travail et la mère élevait seule l’enfant.

 

A quel point l’intimité du couple est-elle affectée ?

 

Bébé-roi provoque une crise. Il modifie l'équilibre du couple en devenant le centre d’intérêt dès les premiers instants de son arrivée. L’intimité du couple  subira forcément des turbulences dues au quotidien à réaménager, aux responsabilités à endosser, aux priorités à revoir…Un bouleversement parfois délicat à gérer, notamment  lorsque viennent  s’ajouter la fatigue, les angoisses, ou encore les conseils contradictoires de l’entourage. Ce bouleversement  est surtout vécu par la femme sur les plans physique, hormonal et psychologique. Elle a vu son corps changer, il lui faut quelques mois pour le ré-apprivoiser et cela n’est point facile. Par son regard et sa compréhension, le mari peut participer positivement  à la restauration de cette image du corps modifié.

 

Comment décrire la dynamique de chaque parent durant cette transition?  

Le stress est souvent accentué par un attachement maternel débordant : la mère risque d'accaparer son enfant pour former avec lui un autre "couple", tout en écartant spontanément le père toujours accusé de ne pas assurer le support affectif nécessaire.  

Ce dernier, hésitant et méfiant, peut dans certains cas devenir jaloux. Il ne trouve plus sa place dans cette boucle relationnelle, se sent  exclu et cherche à s’éloigner.

 

Ce chambardement est-il naturel ?

Il est naturel à ses débuts pour une adaptation au nouveau vécu. Ces moments de découragement  font partie de la vie de tout jeune parent. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide auprès d’un spécialiste si les difficultés s’avèrent trop importantes.  

La qualité de la relation de couple bien avant la naissance de bébé peut aussi être déterminante dans la gestion de la crise post-natale : le projet d’enfant ne peut être une solution pour souder un couple qui vit une relation problématique. Ce projet  doit être réfléchi et discuté, donc  commun aux deux partenaires.

 

5 conseils pour  surmonter le baby-clash :

-      Anticiper l’étape à venir : la naissance est sensée être un évènement heureux, mais les difficultés ressenties ne sont pas une honte ! Exprimez-vous ! S’INFORMER pour SE FORMER est le pilier de ce nouvel édifice. Il faut anticiper et parler à deux de la répartition des tâches et responsabilités, des choix à faire…

-      Ordonner les priorités :  qu’elles soient compatibles avec celles du conjoint et avec l’intérêt de bébé. Pendant les premiers mois il est impossible de  pouvoir tout concilier en même temps (vie professionnelle,  vie sociale, vie amoureuse).

-      Faire équipe en osant demander de l’aide : les femmes prennent souvent en charge beaucoup de nouvelles tâches sans exprimer leurs besoins auprès de leurs partenaires, prétendant que c’est au mari de savoir ce qu’il doit faire, sans le lui demander. Une nouvelle dynamique relationnelle doit se baser sur des règles de complémentarité dans le couple.

-      Redécouvrir l’intimité conjugale : Bébé envahit le terrain avec ses couches, ses lingettes, ses biberons… Mais une fois passé ce cap, le couple doit retrouver progressivement ses repères affectifs. La maison, bien que devenue familiale, doit toujours pouvoir être propice au couple et à son intimité…sans trop tarder.

-      Se parler et s’écouter : c’est la pierre angulaire qui permet de surmonter les difficultés pour profiter des joies de la naissance et ressortir plus soudés. Communiquer, développer son empathie et savoir exprimer ses besoins sauront donc assurer l’immunité essentielle du couple.

 

fadi.elhalabi@gmail.com.

 

 

all news