? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
COMMENT ACCOMPAGNER LES ENFANTS AVEC AUTISME ?
lundi 23 novembre 2015
 Besoins spécifiques

 

COMMENT ACCOMPAGNER LES ENFANTS AVEC AUTISME ?

La thérapie d’échange et de développement à l’association SESOBEL

 

Derrière le nom savant de Thérapie d’échange et de développement (TED) se cache une approche spécifique à la prise en charge des personnes atteintes d’autisme, un trouble du comportement et de la communication qu’aucune cause bien définie n’explique.

Interview avec Mme Layal EL HAJJ, chef de l’unité de psychomotricité de l’association Sesobel.

 

Par David HURY.

 

 

Comment reconnaitre un enfant autiste ?

 

Les premiers symptômes peuvent apparaître dès le premier mois chez un nourrisson. Chez les bébés, nous constatons des traits autistiques qui peuvent être réversibles après stimulation. Ces bébés peuvent retrouver leurs capacités et leurs réflexes, comme la succion. Mais il est fréquent que les parents confondent les symptômes de l’autisme avec ceux d’autres troubles. Ces enfants peuvent être calmes, passifs, ou pleurer beaucoup. Ils ont le regard fuyant , ils développent des comportements étranges, des mouvements atypiques ou semblent limités dans leurs moyens de communication. C’est là que nous intervenons. 

 

Qu’est-ce que la thérapie d’échange et de développement (TED) ?

Cette intervention s’inspire de différents courants mondialement reconnus. Le bilan réalisé par l’équipe pluridisciplinaire de l’association (neuropédiatre, pédopsychiatre, thérapeute...) permet de déceler avec certitude les troubles envahissants du développement. En collaboration avec le corps médical, l’équipe paramédicale met alors en place ce que nous appelons les thérapies d’échange et de développement.

Ces TED – élaborées en 1995 au Centre hospitalier universitaire de Tours en France et introduites au SESOBEL au cours des années 2000 – consistent en un ensemble de soins individualisés ciblant les fonctions neurophysiologiques, afin que chaque enfant se retrouve en situation de communiquer.

 

Comment se déroule la séance ?

 

 Nous nous appuyons sur trois piliers essentiels lors des séances avec les enfants qui durent entre 20 et 30 minutes :

-          la tranquillité de l’espace où elles se déroulent : le plus souvent une petite salle simplement équipée d’une table et de deux chaises,

-          la disponibilité du thérapeute qui doit être en permanence à l’affût d’une tentative de communication de la part de l’enfant,

-          la réciprocité des échanges entre l’enfant et le thérapeute. 

 

Pouvez-vous nous donner un exemple d’échange réussi ?

 

Lors d’une séance que je menais,  un petit garçon criait, sautait, ne tenait pas en place. Avec de la patience, j’ai réussi à capter son regard, à échanger avec lui un jouet. La partie est gagnée ! Car le plus dur, c’est d’entrer en communication avec lui. Cela passe par l’échange d’un objet, par une caresse sur la main, par des jeux dans l’eau...

 

Comment évaluer le progrès ?

 

Une triple évaluation des progrès, quotidienne, hebdomadaire et mensuelle, est réalisée par l’équipe. Des séances de guidance parentale et des consultations psychiatriques complètent l’encadrement. Nous ne recherchons pas la performance, mais le bien-être de l’enfant. Et dans le meilleur des cas, nous arrêtons les TED quand l’enfant acquiert les bases nécessaires pour communiquer de façon cohérente. 

 

Votre objectif ultime est-il de  soigner l’autisme ?

 

Il s’agit plutôt d’accompagner au mieux les enfants et de restaurer leurs capacités. Après leurs séances de TED, ils suivront d’autres thérapies, comme l’orthophonie et la psychomotricité. Car le chemin vers l’autonomie est encore long...

 

 

all news