? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Etiquette : déjeuners d’affaires et soirées festives
dimanche 22 novembre 2015

Etiquette : déjeuners d’affaires et soirées festives

 

Les fêtes de fin d’année approchent et impactent le monde des affaires.

Il est cependant stressant de faire des affaires en dehors du cadre habituel représenté par l’entreprise.

Comment doit-on se comporter dans un restaurant ou lors d’une soirée d’équipe ?

Interview avec Mme Anne DEBARD, présidente de l’ « Etiquette à la Française ».

 

 

 

Lors d’un déjeuner d'affaire,  comment faut-il commander ?


Un déjeuner d'affaire a au moins deux buts: celui de combiner la restauration avec une réunion ou un échange professionnel.

Il y a habituellement peu de temps pour ce type de déjeuner ou chaque instant a son importance pour mener à bien l’objectif fixé.

 

Afin d’éviter toute perte de temps au moment de la commande il sera le plus simple d’opter pour un menu entrée/plat ou plat/dessert, de façon à ce que le rythme des échanges corresponde aux moments de dégustation.

 

Comment intercaler la discussion et la dégustation ?

 

Si quelqu’un prend une entrée et l’autre pas, il y aura décalage dans la discussion. Celui qui mange sera gêné de parler en même temps alors que l’autre sera gêné d’attendre que son interlocuteur finisse de manger !

Si tout le monde déjeune au même rythme il sera plus facile d’échanger entre les plats et aussi tout au long de la dégustation. Personne n’attendra l’autre et personne ne sera en avance.

Pour parler à table tout en dégustant je conseille vivement de prendre des petites bouchées, ne pas parler la bouche pleine et de rester maître de sa tenue à table.


Lors d’une soirée festive organisée par l'entreprise, peut-on vraiment s'éclater?


Une soirée festive organisée par l’entreprise reste une soirée en milieu professionnel. Il ne s’agit donc pas de « s’éclater » au frais de l’entreprise et de perdre le contrôle de soi, ni sous l’effet de l’alcool, ni sous l’effet d’une bonne ambiance.

 

Ne peut-on donc pas vivre ce moment festif d’une façon « naturelle » ?

 

N’oubliez jamais que malgré le côté festif de la soirée la hiérarchie de l’entreprise ne change pas et que chacun garde sa place.

Bien évidemment les collaborateurs peuvent et doivent s’amuser, danser et apprécier un bon repas dans une ambiance festive, mais l’autocontrôle reste de mise.

D’ailleurs ce sont des cadres où il faut être également vigilant pour ne pas déborder dans le « lâcher prise » verbal.

Il est tout à fait possible et recommandé de savoir faire la fête en se contrôlant dans tout excès ou abus. L’image donnée de vous lors d’une soirée festive se reflètera au sein de l’entreprise.


A quel moment peut-on commencer à tutoyer dans me monde de travail?


Le tutoiement se mérite et se gagne. C’est tout d’abord au plus âgé de le proposer au plus jeune ou bien à la femme de le proposer à l’homme. Le moment opportun sera celui qui aura mené les deux personnes à un tel niveau de confiance que le « tu » y aura toute sa place.

 

Le tutoiement est-il en quelque sorte définitif ?

 

N’oubliez jamais qu’on ne revient pas du « tu » au « vous », sauf cas de dispute extrême qui nécessiterait de remettre de la distance entre les personnes. Le ressenti dans ce cas est fort désagréable. Mieux vaut donc réfléchir pourquoi et quand proposer le tutoiement à moins que cela fasse partie de la politique de l’entreprise (à l’anglo-saxonne). Aujourd’hui ce cas de figure d’un tutoiement professionnel est fréquent et se répand de plus en plus car la langue anglaise prédomine.

 

Cependant dans ce cas le tutoiement est un tutoiement professionnel; cela ne veut pas dire que deux personnes sont des amis, bien qu’ils puissent le devenir.

 

all news