? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Comment parler sexualité avec les enfants ?
vendredi 5 février 2016
 Comment parler sexualité avec les enfants ?

Les parents perdent souvent pied face aux questions de leurs enfants portant sur la sexualité ? Que faut-il expliquer à l’enfant? N’est-il pas encore jeune pour ces choses-là ?

Interview avec Mme Yara DOUMIT-NAUFAL, assistante sociale scolaire et thérapeute familiale systémique.

 

Les parents doivent-ils toujours répondre à ces questions?

Dès que l’enfant manifeste une curiosité à l’égard de la sexualité, les parents doivent lui apporter des réponses adaptées à commencer par la terminologie spécifique des organes génitaux. Il doit comprendre que le pénis, le vagin, le pubis font partie de son corps comme tout autre organe.

Il est même suggéré d’utiliser la vraie nomenclature au lieu de se réfugier derrière « zizi, zezette… ». La fille doit comprendre qu’elle aussi a un vagin. On lui dit  souvent : « ton frère a un zizi, toi tu n’en as pas car tu es une fille. » Or elle possède elle aussi un organe qui doit avoir un nom autre que la négation de l’organe masculin.

Et si l’enfant pose des questions sur le rapport sexuel?

Les parents doivent lui expliquer que ce sont des caresses intimes sur le corps que seules les personnes adultes qui sont en couple comme papa et maman peuvent vivre. Il faut lui dire que lui est encore petit et ne peut pas vivre un rapport sexuel, que l’amour des enfants est différent de ceux des grands et qu’à son âge il peut exprimer son amour par un bisou sur la joue, tenir la main, donner un petit câlin ou même faire un joli dessin.

Avec l’âge de l’enfant, cette définition s’étoffera.  Des livres d’éveil sexuel appropriés à l’âge de l’enfant peuvent être d’un précieux support pour les parents.

Et quand il s’agit du  « comment fait-on des bébés ? »

L’enfant a souvent ses propres théories dès l’âge de 3 ans : « C’est le père Noel qui amène le bébé. On l’achète du supermarché. Papa a offert le bébé comme cadeau à maman. Maman par le nombril a mis la graine que papa lui a offerte…Le bébé sort par la bouche, l’oreille, le nombril… Maman a une fermeture éclair cachée qu’elle ouvre pour  retirer le bébé.» Les enfants imaginent même le bébé dans le ventre de la maman comme étant par exemple tout habillé, jouant avec des poupées ou des voitures…

Les parents doivent répondre à l’intérêt de l‘enfant par des éléments véridiques qui correspondent à sa capacité de compréhension.

Pouvez-vous donner des exemples?

On donne plus de détails à fur et à mesure que l’enfant avance en âge : Papa dépose dans le ventre de la maman une graine qui va rencontrer un œuf. Ensemble ils donneront le bébé qui grandira dans une poche spéciale dans le ventre de maman pendant 9 mois avant de sortir. Quand l’enfant d’un certain âge se demande «  comment il dépose la graine ? », les parents doivent expliquer que le corps de l’homme et le corps de la femme sont différents et se complètent. Le papa dépose par son pénis dans le vagin de la femme la graine qui va rencontrer l’œuf. Ultérieurement, nous donnerons le nom de spermatozoïde à la graine, d’ovule à l’œuf et d’utérus à la poche.

Et quand l’enfant demande « comment bébé sorte-t-il » ?

Les parents devraient expliquer que c’est par ce même vagin où le papa a déposé la graine que le bébé va sortir. C’est un canal spécial qui lui indique le chemin de la sortie. La maman devra aller à l’hôpital et là-bas, le papa, le médecin et les sages-femmes veilleront à ce que le bébé et la maman soient bien. L’enfant aussi pourra aller souhaiter la bienvenue au bébé à l’hôpital.

Rien de choquant aux enfants dans tout cela surtout quand vous répondez à leur propre questionnement!

Derniers conseils aux parents:

1-     Ne laissez jamais un enfant sans réponse, cela peut être angoissant pour lui.

2-     Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce sujet, donnez-vous un peu de temps en expliquant à l’enfant que vous allez trouver la bonne réponse et demandez l’avis d’un spécialiste ou consultez une référence fiable.

3-     N’affichez pas votre gêne devant l’enfant et n’inventez pas des réponses invraisemblables. L’enfant est comme une éponge affective, il peut facilement sentir que vous lui jouez un tour.

4-     Ne vous suffisez pas aux réponses apportées par l’école. L’éveil sexuel est une tâche qui relève primordialement des parents, l’école viendra plus tard compléter quelques notions.

 

 

all news