? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Comment soigner une scoliose ?
vendredi 5 février 2016
 Santé

 

Comment soigner une scoliose ?

 

 

Votre enfant se plaint d’une douleur au dos ? Vous remarquez une déformation quelconque de sa colonne vertébrale ?

Ne tardez pas à consulter ! Plus vous en parlez tard,  plus le traitement sera compliqué !

 

Interview avec le Professeur Gaby KREICHATI, chirurgien orthopédique exerçant au centre hospitalier universitaire Hôtel Dieu de France (Beyrouth).

 

 

 

Qu’est-ce qu’une scoliose ?

 

La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale qui dépasse les 10 degrés. Elle s’inscrit   dans le plan frontal et nous la remarquons quand  l’enfant est de face ou de dos. Elle se manifeste par une asymétrie au niveau de la hauteur des épaules et  au niveau de l’équilibre du bassin. Une asymétrie du relief du tronc au niveau dorsal ou lombaire peut également en résulter.

La scoliose est normalement peu douloureuse chez l’enfant ou l’adolescent.

 

Quelles en sont les causes ?

 

La forme de loin la plus fréquente des scolioses est dite idiopathique ou essentielle et n’a pas donc de cause connue.   Elle peut être héréditaire. Actuellement on l’associe à un dérèglement d’une glande intracrânienne, l’épiphyse.

D’autres scolioses moins fréquentes  sont dites congénitales. Elles sont dues à des anomalies vertébrales structurelles apparues durant la vie intra-utérine du fœtus. Souvent transmises suite aux mariages consanguins, elles sont fréquentes dans les pays du Moyen-Orient.

Les autres causes de scoliose sont la poliomyélite, l’infirmité motrice cérébrale, et d’autres maladies rares.

 

Qu’est-ce qu’une fausse scoliose ?

 

De nombreux patient qui viennent consulter se retrouvent  effectivement avec une fausse scoliose. Celle-ci est due à une inégalité des membres inférieurs et peut disparaitre entièrement lorsque cette différence est compensée par une talonnette faite sur mesure.

 

Y a-t-il d’autres déformations de la colonne vertébrale?

 

L’hypercyphose est beaucoup plus fréquente que la scoliose. Le dos est plutôt rond et les épaules projetées vers l’avant. Elle s’inscrit dans le plan sagittal, on la voit donc quand le patient est de profil. Elle est souvent due à de mauvaises habitudes posturales et s’améliore suite à une prise de conscience de la position ou suite aux séances de physiothérapie.

L’hypercyphose peut également résulter d’un problème de croissance de vertèbres (dystrophie des vertèbres) et nécessite parfois le port d’un corset correcteur pendant toute la période de croissance.

 

Comment évoluent les scolioses  ?

 

La scoliose se développe dès les premières années de croissance.Son repérage  dépend de sa vitesse de développement. Il est rare de la déceler chez le tout petit enfant (forme infantile) ou entre l’âge de 3 et 10 ans (forme juvénile). C’est à l’adolescence autour de la période pubertaire qu’elle est la plus fréquente.

Il existe aussi une scoliose de l’adule  qui apparait à l’âge de 50 ou 60  ans sur une colonne initialement bien rectiligne. Cette forme est secondaire à des remaniements arthrosiques sévères.

 

Comment traiter la scoliose ?

 

La scoliose doit être régulièrement surveillée pour détecter sa vitesse de progression.. Si de nombreuses scolioses restent stables autour d’un petit degré et n’évoluent pas, d’autres peuvent progresser  et dépasser les 25 degrés, ce qui nécessite le port d’un corset correcteur confectionné sur mesure pendant toute la période de   croissance. Le sevrage précédant le retrait total se fera pendant quelques mois. Si le corset réussit à bien contrôler la scoliose dans cette tranche angulaire, la colonne vertébrale gardera sa souplesse, et la déformation restera modérée, peu visible et généralement bien tolérée pendant la vie adulte.

Le traitement par  corset perd toute son efficacité après la fin de la croissance.

 

 

Quand doit-on penser à une opération chirurgicale ?

 

Une scoliose diagnostiquée tardivement ou ne répondant pas au traitement bien conduit peut dépasser les 40-45 degrés. A ce stade, la déformation devient très inesthétique, source de douleurs fréquentes, et risque d’évoluer à l’âge adulte  Une correction chirurgicale serait donc nécessaire pour réduire son amplitude, restituer l’équilibre du tronc et arrêter l’évolution de la déformation. Elle consiste en la mise en place d’implants  métalliques reliant les vertèbres déformées à des tiges correctrices, ce qui bloque définitivement la mobilité du segment vertébral instrumenté.

 

Une scoliose  non prise en charge risque d’atteindre des amplitudes prononcées de  plus de 70 degrés. Cette forme sévère peut  compromettre la qualité de vie à l’âge  adulte en devenant   douloureuse. Les fonctions cardiaques pulmonaires et neurologiques risquent d’être affectées.

 

Quel est votre dernier conseil aux lecteurs d’Allô Parents ?

 

Pour permettre un diagnostic  précoce des déformations rachidiennes,  parents, pédiatres et médecins scolaires doivent surveiller l’enfant afin de détecter et traiter précocement le problème, évitant ainsi le recours à la chirurgie.    

 

 

 

Cartables trop lourds !

 

Attention ! Le poids  du cartable ne doit pas dépasser 10% du poids de l’enfant !

Sinon des problèmes au niveau de la colonne vertébrale se manifesteront : douleurs du dos, mauvaises postures, développement d’une scoliose, fatigue.

 

 

Le sport peut-il mener à des douleurs lombaires ?

 

Les danseurs artistiques en souffrent fréquemment à cause d’un problème de développement touchant les vertèbres lombaires inférieures (fissures de fatigue).

De plus, certains sports nécessitant un buste penché en avant (vélo par exemple)  favorisent le développement  d’une hypercyphose.

 

 

hdf

 

all news