? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Comment prévenir le cancer du col de l’utérus ?
mercredi 3 février 2016
 Prévention
 
 
Comment prévenir le cancer du col de l’utérus ?
 
 
Le cancer du col est probablement le cancer féminin le plus facile à prévenir, détecter et traiter.
Les programmes de dépistage et les directives nationales font cependant défaut dans la plupart des pays du Moyen-Orient, d’où un diagnostic  tardif associé à une mortalité élevée. 
Au Liban, autour de 90 cas de cancer du col de l'utérus sont diagnostiqués chaque année. 
Interview avec Dr Anwar NASSAR, professeur de médecine et directeur du Département d'obstétrique et de gynécologie à l’AUBMC.

 

 

 

- Qu’est-ce que le  cancer du col de l’utérus?

C’est une maladie due à la formation de cellules malignes dans le col de l'utérus. Le col est  l'extrémité inférieure étroite de l'utérus, en forme de poire, où un fœtus se développe   . Il conduit au vagin (canal de naissance ) . Avant l’apparition du cancer, les cellules du col de l'utérus subissent des changements, des cellules anormales commencent à apparaître et peuvent se transformer avec le temps en cellules cancéreuses. Elles se développent et se propagent plus profondément dans le col et les zones environnantes.

 

- Pourquoi le traitement est-il facile?

Ce  cancer se développe lentement ; il peut donc être détecté précocement, ce qui facilite le traitement.  Un check- up régulier (frottis  permettant de recueillir un échantillon de cellules du col utérin) permet même la détection du  stade précancéreux, avant même que les cellules ne deviennent cancéreuses.

L’opération  chirurgicale permettant l’extraction de la masse cancéreuse est efficace tant que le cancer est à un stade précoce, tandis que la radiothérapie et la chimiothérapie permettent de tuer ou d’empêcher la croissance des cellules cancéreuses.


- La mortalité liée à ce cancer est-elle élevée?

Le cancer du col de l’utérus est la quatrième cause la plus fréquente de décès par cancer dans le monde pour les femmes, et la 9ème cause la plus fréquente de décès par cancer dans l'ensemble de la population, avec plus de 265.000 décès en 2012. Ce est les plus élevé en Afrique de l'Est et le plus faible en Australie.

 

 

- Quels sont les symptômes observés?


Les symptômes ne sont visibles que si le stade est avancé (saignement vaginal, douleur pelvienne…) . Dans la plupart des cas la femme ne détecte donc aucun signe, d’où l’importance des tests de dépistage.


De plus, ces symptômes peuvent être causés par d’autres maladies. Une consultation s’impose pour trancher.


Ce cancer est – il lié à l’âge ?

 
La plupart des patientes atteintes sont diagnostiquées avant l'âge de 50 ans. Toutefois, les femmes plus âgées demeurent à risque. Plus de 20 % des nouveaux cas sont d’ailleurs diagnostiqués chez les plus de 65 ans. Ce type de cancer est rare chez les moins de 20 ans. 
 
Quels sont les facteurs de risque ?
 
L'infection du col de l'utérus par le papillomavirus humain (VPH) est la cause  de 99,7 % des cas. Cependant toutes les femmes atteintes de l'infection ne développeront pas le cancer.. 
Il existe d’autres facteurs de risque : donner  naissance à de nombreux enfants, avoir le premier rapport sexuel à un âge précoce ou avoir de nombreux partenaires sexuels, fumer ..
 

- En quoi consiste exactement le dépistage par frottis du col de l’utérus?

Cet examen régulier chez les femmes âgées de 21 à 65 ans diminue la chance de mourir du cancer. Au cours de l’examen, le médecin utilise du coton, une brosse, ou un petit bâton en bois pour recueillir en douceur les cellules du col de l'utérus et du vagin en vue de rechercher les cellules anormales. 
 
 


- L’hytérectomie  empêche-t-elle le cancer  du col de l’utérus?


Il existe 2 types d'hystérectomie : l’une  supprime tout le col de l'utérus, l’autre le conserve. Dans ce dernier cas la femme continue d’être à risque.  

 

Le vaccin est-il efficace?

Il recommandé  pour les jeunes filles entre 12 et 26 ans qui n’ont pas d’activité sexuelle. Il  protège des types de papillomavirus humains (HPV) susceptibles de causer le cancer du col de l’utérus.

Comme tout vaccin, il présente certains effets secondaires mineurs : rougeur, hématome, démangeaisons, gonflement, douleur ou cellulite au site d'injection . Maux de tête, fièvre, nausées, douleurs au niveau des bras, des mains, des jambes ou des pieds sont également décrits. D’autres effets secondaires graves sont extrêmement rares.
 
 


- Votre dernier mot aux lecteurs d’Allô Parents?

Une grande partie des  femmes libanaises ne se font pas examiner tous les ans chez le gynécologue. Le frottis du col de l’utérus  sensé diminuer le risque de développer le cancer ne se fait donc pas régulièrement.
 
J’invite les jeunes filles à se faire vacciner et les femmes à consulter en vue du dépistage.  




AUBMC

all news