? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Et si nous décidions de consommer moins de sel ?
lundi 10 mars 2014

Et si nous décidions de consommer moins de sel ?

 

Vu le nombre de maladies cardiovasculaires et l’implication de la consommation de sel sur l’hypertension artérielle, la LASH (Lebanese Action on Salt and Health) a été fondé en 2012 à l’AUBMC comme une branche de la médecine vasculaire. Son but est de développer une stratégie nationale pour optimiser la consommation de  sel au Liban.

Quels sont les chiffres concernant  cette consommation?

Interview avec Dr Samir ARNAOUT, cardiologue, Associate Professor of Medecine à l’AUB.

 

 

Que montrent les études effectuées par la  LASH ?

Nous travaillons en parallèle avec la WASH (World Action on Salt and Health).

Nous avons mené des études de terrain concernant la consommation locale de sel: les Libanais consomment en moyenne 7,8 g de sel/jour  alors que  l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande moins de 5g/jour !  Les chiffres sont également plus élevés dans d’autres pays tels que les Etats Unis ou l’Angleterre mais ils ont réussi à les baisser en entreprenant des actions efficaces.

Une petit réduction d’1 g de sel /jour peut réduire les maladies cardiaques de 7% selon l’OMS.

Quels sont les aliments qui contiennent le plus de sel ?

Nous sommes surtout concernés par le pain car on en consomme quotidiennement :

-          100 g de pain contiennent 500 mg de sodium

-          100 g de pain markouk contiennent 820 mg de sodium.

Ensuite viennent les mouajjanat du type fatayer, manakich, les boites de conserve, les cornichons et kabis, le kichk , les olives, les cacahuètes et pistaches salées (bzourat)…

Les gens sont-ils au courant de la source principale de sel dans leurs repas ?

32% des Libanais disent que le sel provient des plats cuisinés, 42 % disent qu’il provient surtout du sel rajouté à table dans leur assiette, alors que la bonne réponse consiste à nommer  les produits industriels et les produits emballés (pain, boites de conserve…).

Il faut savoir qu’un tiers des Libanais ne lisent pas la notice concernant la teneur des aliments en sel, alors que 2/3 ne s’intéressent même pas à la quantité de sel ingérée…

Quels sont les désavantages d’une consommation excessive de sel ?

Un excès de consommation de sel peut mener à des problèmes et crises cardiaques. La mortalité est due à raison de 84% aux maladies non infectieuses, dont les maladies cardiaques.

Nous estimons à 680 le nombre de décès annuels  au Liban suite à une surconsommation de sel.

Il est donc important de baisser cette consommation pour éviter ces complications.

En quoi consiste pratiquement votre campagne ?

Nous avons débuté le 11 mars une campagne nationale de prévention publique à l’AUBMC sous le patronage du Ministère de la Santé et en collaboration avec les boulangers et producteurs de sel.  Il s’agit d’éduquer le grand public afin qu’il puisse choisir son alimentation en fonction de la contenance en sel. Il est important de lire les notices sur les emballages des aliments.

Dans une étape ultérieure cette campagne ciblera les parents et les établissements scolaires pour que les enfants aient les bonnes habitudes alimentaires dès le plus jeune âge. Des brochures seront distribuées en partenariat avec les comités de parents. Notre objectif est  de baisser la consommation de sel de 30% en un an. Nous travaillons sur la diminution de la contenance du pain en sel, espérant pouvoir la réduire d’environ 10% tous les 3 mois.

 

Astuces pour moins de sel :

-          Se rappeler que 1000 mg = 1 g de sel.

-          Consommer moins de 2,0 g de sodium/jour. Si vous êtes hypertendu ou âgé de plus de 40 ans ne dépassez pas les 1,5g/jour.

-          Lisez la notice sur l’emballage des produits industriels. Moins de sodium ne veut pas dire pauvre en sodium.

-          Eviter les aliments qui contiennent plus de 500 mg de sodium/ portion.

-          Voir si le sel est listé parmi les 5 premiers ingrédients du produit,  il y a une grande probabilité que le produit soit très riche en sel.

-          Comparer la composition de produits similaires et trancher pour celui qui contient le moins de sel.

 


all news