? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
« A cause de toi, je ne baisserai pas les bras ! »
jeudi 7 décembre 2017
 Témoignage

 

« A cause de toi, je ne baisserai pas les bras ! »

La sclérose latérale amyotrophique, SLA, est une maladie neurologique – pour l’instant sans traitement- résultant de la mort des neurones motrices dans le cerveau et la moelle épinière.

Dr Jamil ZOGHEIB, atteint de SLA, partage son expérience lors du colloque « Cultiver la vie » organisé par le Sesobel, l’association libanaise pour le myopathies, l-AFM- Téléthon et et la société libanaise de pédiatrie.

 

Les gens attendent souvent d’une personne avec un handicap grave, comme le mien, l’inactivité, la colère ou le retrait du monde. J’aimerai les surprendre, en leur montrant que la vie ne s’arrête jamais aux limites du corps… C’est une vie sans frontières…

Je suis pédiatre, mais… j’ai une sclérose latérale amyotrophique depuis 9 ans, et je suis en ventilation mécanique depuis 6 ans.

Il est universellement reconnu que la S L A est la maladie la plus dévastatrice pour l’homme. Elle m’a volé insidieusement le mouvement, la capacité de parler, de respirer, d’avaler et de sourire. Je ne peux bouger actuellement que les yeux, bien qu’ils s’affaiblissent et se fatiguent rapidement lorsque j’utilise mon ordinateur.

Etant au courant de tous ces symptômes en tant que médecin, je me suis révolté, ne voyant aucune issue pour ma vie… Mais j’étais certain qu’un jour tout aura parfaitement un sens. Je me demandais si je devais baisser les bras, comme la plupart des gens ; mais j’ai décidé de vivre avec dignité et bonne humeur, tout en restant utile.

J’ai ensuite compris que j’avais une mission que le Créateur m’avait choisie : celle d’encourager les esprits.

Alors, je me suis moqué de la vie, j’ai souri à travers les larmes, et je me suis rappelé que tout arrive pour une raison.

Mon but actuel est d’encourager les autres à surmonter leurs propres difficultés, afin de trouver leur propre voie, et leur propre bonheur.

Le bon Dieu réserve ses batailles les plus difficiles à ses guerriers les plus vaillants ; et tous les jours je reçois des messages de personnes que je ne connais pas, disant que j’ai changé leur vie d’une certaine façon.

La S L A, m’a privé du mouvement, de la parole, et du sourire. Mais elle n’a jamais pu me priver de vivre, de rêver, et d’aimer.

J’ai oublié mon corps et j’ai vécu seulement avec mon esprit libre, survolant les routes et les villes.

Avec un ordinateur fonctionnant par le biais mouvements des yeux (eye tracker), j’ai pu me reconnecter avec le monde, et réaliser ce que je n’avais pas pu faire quand j’étais sur mes pieds : une page de consultation gratuite sur facebook, 50 poèmes dont plusieurs seront chantés, 30 conférences données en personne ou via Skype, 9 livres écrits en 3 ans avec mes yeux, lettre par lettre. Ils sont tous publiés sur Appstore .

En plus des articles de mon blog, j’ai tourné un documentaire, “Jamil … A Flying Soul”, qui a remporté le prix murex d’or et qui participe cette année au festival du film libanais à Montréal.

Les médecins ne savent souvent pas comment aider les patients atteints de SLA. Voilà pourquoi j’ai fondé l’association libanaise pour la S L A, la première dans le monde arabe, afin de sensibiliser les gens à cette maladie. De mon lit, et avec mes yeux, j’ai écrit le règlement, choisi le conseil d’administration, construit le site Web.

Je rester toujours occupé pour me sentir utile. D’ailleurs, si les soucis pouvaient me rendre le mouvement, je me serais inquiété! Se plaindre sans cesse c’est perdre son temps et ennuyer son entourage. Je devais aller vers l’avant. Ma volonté, mon amour pour la vie, ma famille, mes amis, mes yeux, mon ordinateur, et mon Dieu sont les seuls sur lesquels j’ai compté, et ils ne m’ont pas déçu.

Je ne peux plus contrôler le curseur de l’ordinateur comme auparavant par les yeux mais j’écris encore. J’aime les défis, ils nous font découvrir qui nous sommes censés être…

Oui, je peux affirmer qu’un patient S L A, peut être heureux s’il accepte son corps tel qu’il est…

Pendant longtemps j’avais pensé que si mon corps était normal, j’aurai été plus heureux. Puis j’ai compris que l’essentiel n’était pas d’être normal mais de reconnaître son utilité dans la vie. Chacun est responsable de son propre bonheur.

“Mon Dieu, donnez-moi la sérénité d’accepter ce que je ne peux changer, le courage de changer les choses que je peux changer, et la sagesse d’en connaître la différence.”

Cette prière résume mes efforts. Je construis mon avenir au lieu de le subir. La route est longue, mais elle existe …

Il y a une force plus puissante que l’énergie nucléaire: c’est le pouvoir de la volonté.

S, L, A, 3 lettres qui ont détruit ma vie, j’ai décidé de changer leur histoire.

Mon but aujourd’hui est de voir quelqu’un dans cette salle, se lever et dire: « à cause de toi, je ne baisserai pas les bras ».

all news