? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Burn –out : se reposer quand on est « limite » ?
jeudi 7 décembre 2017
 Burn –out : faut-il se reposer quand on est « limite » ?

 

 

Entre boulot et vie de famille, avez-vous perdu toutes vos forces ?

Passez-vous à côté de signes alarmants et préférez-vous vivre dans le déni par peur de ne plus pouvoir assurer ?

Comment traiter votre burn-out pour ne pas glisser dans la dépression ?

Interview avec Mme Anne EVERARD, auteur du « Guide du burn-out » (Albin Michel).

 

 

- Quelles sont les causes principales du burn-out?

 

Les causes du burn-out peuvent être de quatre types :

- Les causes liées à l’environnement professionnel ou scolaire : accélération, stress, pression permanente, ….

- Les causes liées à l’environnement privé : beaucoup de tâches ménagères et d’activités familiales, maladie d’un proche, décès, rupture…

- Les causes d’ordre individuel : perfectionnisme, peur de dire non, volonté d’être apprécié de tout le monde.

- Les causes sociétales : on vit beaucoup plus vite qu’avant, il devient normal que tout soit urgent, que l’on change de priorités souvent, les employeurs pensent davantage au profil qu’au bien-être...

 

 

 

- Est-ce plutôt une affaire de femmes?

Les statistiques ne montrent pas plus de cas chez les femmes. Par contre, il semblerait que les femmes fassent des burn-outs plus sévères et donc plus longs que les hommes.

 

-Les enfants peuvent-ils être également concernés ?

Si au départ on trouvait plus de burn-outs dans la tranche d’âge 35-55 ans, on constate aujourd’hui que de jeunes adultes, mais aussi des enfants peuvent faire des burn-outs.

 

 

-Que conseillez-vous aux parents dans ce cas ?

Evitons à nos enfants d’avoir des agendas de ministres, avec des journées très remplies et très longues. Pour eux, comme pour leurs parents, il convient de se ménager du temps de repos, au calme. Ce qui veut dire aussi qu’il faut réguler le temps sur les écrans, car le trop plein de connectivité vaut aussi pour eux.

 

- Comment une mère qui souffre d'un burn peut-elle se reposer malgré la charge familiale?

Tout l’entourage du « burnie » (enfans, parent, amis, conjoint, collègues) peut l’aider et l’encourager à apprendre à se reposer pendant sa convalescence. Mes enfants aident plus qu’avant dans le ménage, c’était leur manière de m’aider pendant mon burn-out et nous avons gardé ces bonnes habitudes. Je suggère que pendant plusieurs semaines, le « burnie » ne fasse pas du tout les courses (il est très fatigant au début d’un burn-out de s’habiller, de sortir, de ramener les produits, de parler au vendeur…). Demandez à l’entourage de vous aider. On peut manger très simplement durant cette période-là, le rangement peut attendre, quelqu’un aidera pour le linge. C’est temporaire, mais absolument essentiel pour limiter la durée du burn-out.

 

-Votre dernier mot aux lecteurs d’Allô Parents ?

Moins vous en faites maintenant, plus vite vous remonterez la pente. Autorisez-vous plutôt des petites plaisirs qui ne fatiguent pas : mangez un morceau de chocolat, buvez un thé calmement…

all news