? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Mon fils, ce héro inattendu
vendredi 25 mai 2018
 

Témoignage

 

Mon fils, ce héro inattendu

Témoignage de Mme Rouba BOU ONK , mère de Mia (7 ans) et Jad (6 ans).

 

Mon fils vient d’avoir six ans. C’est un petit garçon exceptionnel qui travaille dur pour satisfaire son petit monde.

Parce que, voyez-vous, mon fils a un entourage. Comme toute personne autiste, il se doit de faire des efforts au quotidien afin de tenter de s’intégrer un tout petit peu à cette société rarement inclusive que nous lui imposons.

 

 

Jad a été diagnostiqué lorsqu’il avait 15 mois. Depuis, en plus de la crèche et de l’école, il accumule les heures de thérapies à la maison. C’est épuisant. Mais Jad persévère. Il ne comprend probablement pas pourquoi il le fait mais il persiste pour nous.

Jad ne parle toujours pas. C’est très commun quand il s’agit du spectre de l’autisme. On ne sait pas s’il parlera un jour, mais il apprend (et nous apprenons avec lui) de nouveaux procédés de communication.

Il nous est parfois difficile de comprendre ses frustrations. C’est angoissant et, j’imagine, tellement plus cruel pour lui.

Cependant, lorsqu’il est heureux, tout notre univers change. C’est magique. Il n’a pas besoin de langage pour s’épanouir. Il est aussi contagieux, le bonheur !

Quand on aperçoit un petit brin de béatitude chez Jad, c’est l’extase ! On s’y met tous pour multiplier les chances de répétition.

L’été dernier, je me suis rendue compte que Jad s’était emballé en faisant  de la tyrolienne en montagne. On savait déjà que tout véhicule en mouvement lui procurait un certain bien-être particulier mais on ne s’attendait pas à ce qu’un sport extrême qui terrifie la plupart des gens puisse l’apaiser à ce point !

Ce n’est que lorsque j’ai moi-même pris mon courage à deux mains en tentant le parapente qu’une fois en suspens au-dessus des montagnes d’Ehden, une révélation s’est dévoilée à moi : Jad doit voler.

D’habitude, en avril, je fais de mon mieux pour sensibiliser mon entourage sur les réseaux sociaux en témoignant de notre vie avec l’autisme.

Cette année, j’ai choisi une approche différente: celle des aptitudes.

Je prends plaisir à me recentrer sur les petites victoires que Jad réalise tous les jours.

Notre message est simple : tant que l’on considère les personnes différentes comme un fardeau, nous continuerons à les condamner à une sentence d’exclusion et d’ostracisme. Par conséquent, ils n’auront aucune alternative et deviendront ce fardeau abject que beaucoup perçoivent comme seule conséquence de la  différence.

Toutefois, si nous les éduquons et les armons de confiance, ils auront la possibilité d’essayer de s’intégrer et de participer à la vie sociale d’une façon constructive.

Si certaines aptitudes nous semblent différentes, elles n’en sont pas moins surprenantes !

Pour la Journée Mondiale de l’Autisme, nous avons uni nos forces avec Paragliding Jounieh . Je salue le professionnalisme de Georges Chedid  qui a permis à Jad de  prouver son courage et  son potentiel.

L’avenir est beau. Il sera surement difficile, mais aujourd’hui il me semble beau et plein de force pour mon fils.

Jad s’est envolé, il s’est élevé au-dessus des stéréotypes, des négativités, d’une société inflexible et des découragements. Il a prouvé qu’il a le pouvoir de réaliser ce que beaucoup considèrent impossible.

À Dubaï, les personnes à besoin spécifiques sont désormais nommées « People of Determination ».  Les courageux. Les intrépides. Les braves. Les résolus. Et dans le cas de Jad, les aventureux !

Mon fils, héros extraordinaire, j’ai hâte de voir ce que l’avenir cache pour toi et surtout ce que tu nous caches pour l’avenir.

 

 

all news