? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
C’est en donnant que l’on reçoit
jeudi 15 décembre 2011

 

C’est en donnant que l’on reçoit

 

 

Lors des missions humanitaires nous croyons souvent qu’il s’agit de faire un sacrifice pour  servir pauvres et malades. Mais à notre grande surprise nous en revenons  nous-mêmes enrichis ! Témoignage.

 

 

Je passais par un moment difficile et je voulais changer d’air. Destination : un centre de malades dirigé par la congrégation de Mère Thereza en Ethiopie. Pas un lieu idéal pour changer d’air, diriez-vous,  mais  mon goût de l’aventure prend la relève.

 

Aussitôt arrivée je me sens plongée dans un bain de misère auquel je n’étais pas psychologiquement préparée. Je ne m’attarderai pas à décrire les scènes de pauvreté et de maladies (celui qui n’était pas séropositif était tuberculeux), mais j’avoue que j’ai mis plusieurs jours à me familiariser avec l’environnement.

Impuissante, j’étais incapable d’offrir le moindre soin infirmier.

Une journée de réflexion m’a cependant permis de trouver ma place : comment puis-je être utile à ces familles ? Il y avait pas mal de gens qui s’occupaient de leurs soins quotidiens mais personne pour les amuser. Pourquoi donc ne pas leur offrir des moments de joie, de musique, de danse ?

Au sein de cette misère, je serai la joie.

Des répétitions ont été entamés avec un groupe d’amis et on se déplaçait avec la guitare de bâtiment en bâtiment pour présenter un petit spectacle musical interactif auquel grands et petits participaient.

Résultat : des sourires, des rondes de danse, des chorales d’enfants, des rendez-vous quotidiens attendus avec impatience, et surtout une joie contagieuse.

 

Ce que j’ai appris ? Toute personne, quelque soit sont âge,  peut être utile aux autres selon ses propres talents. Il suffit de trouver la flamme et de l’investir au bon endroit.

L’humanitaire, ce n’est pas toujours des actions encadrées mais une disponibilité du cœur et une page blanche sur l’agenda.

Depuis j’essaie de partager cette joie autour de moi, dans des centres pour personnes âgés, dans les orphelinats. Il n’est pas nécessaire de se taper des kilomètres pour servir. Pourquoi ne pas penser au voisin d’à côté…

Cela peut commencer simplement, en famille, par un petit temps de rencontre, un petit chant, un dessin offert…..

Une question de créativité !

all news