? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
L’écriture en miroir : est-ce normal ?
mercredi 12 septembre 2012
L’écriture en miroir : est-ce normal ?
 
L’apprentissage de l’écriture est long et difficile. La plupart des enfants, qu’ils soient droitiers ou gauchers, passent par le problème de l’écriture en miroir ou par ce qu’on appelle l’écriture normale de la main gauche. Comment y remédier ?
Interview avec Mme Pauline HABER, psychomotricienne.
 
 
Pourquoi certains enfants écrivent-ils les lettres et chiffres comme dans un miroir?
Ce problème  est lié à une fausse représentation dans l’espace. L’enfant n’écrit pas des phrases entières en miroir, mais le plus souvent une lettre sur deux, parfois moins. Très souvent, il écrira aussi les chiffres de cette manière.
La méconnaissance du schéma corporel ainsi que le manque au niveau de l’organisation spatio-temporelle sont également en cause. L’organisation spatiale et notamment la différenciation droite/gauche sur soi et sur autrui sont des pré-requis qui peuvent expliquer en partie l’écriture en miroir que l’on ne relie plus à un trouble de latéralisation mais bien plutôt aux capacités intellectuelles et motrices du sujet.
Ce problème est-il fréquent ?
Il est fréquent chez l’enfant qui apprend à écrire mais il est souvent passager. De nombreux enfants passent donc par ce stade. Presque tous écrivent à un moment donné le « 3 », le « R » ou le « b » à l’envers.
 

A quel âge ce problème a-t-il lieu?
A l’âge de l’acquisition de l’écriture vers 5 ans. L’enfant doit renoncer à l’image, au dessin pour s’investir progressivement dans la lettre, le mot , le sens.
Y a-t-il beaucoup de cas pareils au Liban?
Au Liban les cas sont nombreux du fait de la précocité au niveau de l’apprentissage de l’écriture (les enfants commencent à écrire et à faire des dictées assez tôt) et de l’exigence de l’apprentissage de deux langues qui s’écrivent selon deux sens différents. A l’âge de 5 ans, l’enfant commence à lire et à écrire l’arabe de droite à gauche et le français de gauche à droite. Il doit par exemple différencier le trait du « p » à gauche de celui du « q » à droite…
 
 
Cela est-il lié à un certain dysfonctionnement du cerveau?
Généralement, on ne peut pas parler de dysfonctionnement en début d’apprentissage. Mais si l’écriture en miroir persiste jusqu’à un âge avancé (8-9 ans) le recours à des examens supplémentaires est nécessaire.
Quelle attitude les parents et profs doivent-ils adopter?
Il faut éviter de gronder l’enfant. Montrez- lui comment faire en lui demandant de repasser, à l’aide d’un feutre, par-dessus les lettres et les chiffres que vous lui aurez écrits ou commencez par lui donner des repères pour bien écrire (par exemple : « tu commences en français du côté de la main où tu portes une montre »…)
 
Le recours à un spécialiste est-il nécessaire?
Si les difficultés persistent en milieu d’année, le recours à un psychomotricien est nécessaire pour apprendre à l’enfant comment se repérer dans l’espace par des exercices simples : lui faire différencier sa gauche de sa droite, le haut du bas…
Ces notions sont très importantes car ce n’est que  lorsqu’il saura se repérer dans l’espace par rapport à son corps qu’il parviendra à s’organiser sur sa feuille.
 
L'enfant peut-il corriger de lui-même l’écriture en miroir ?
Le plus souvent il suffit d’indiquer à l’enfant le point de départ, à gauche de son cahier pour le français, à droite de son cahier pour l’arabe, et il rétablit de lui même, spontanément, le sens de l'écriture.
 
En général, ce problème disparaît avec l’entrée définitive dans l'apprentissage de l'écriture vers 6 ans.
En revanche des inversions au niveau des chiffres qui s’inscrivent isolément peuvent persister plus longtemps. C'est vers 7-8 ans que classiquement tout rentre dans l'ordre.

Quels sont les exercices et démarches pratiques proposés à l'enfant ?
L’apprentissage de l’écriture dans le bon sens passe par des activités ludiques :
-         lui faire tracer des lettres ayant un sens différent : par exemple  l’attache entre le « b » et le « e » pour former le « be », le « d » et le « b » pour former le « db »…
-         lui proposer des points de repères pour le diriger  vers le bon sens de l’écriture.
-         lui rappeler toujours quelle langue il écrit en lui demandant de verbaliser ou de montrer le côté par lequel il faut commencer.
-         verbaliser les étapes de l’écriture de la lettre ou du chiffre (je commence en bas, sur le point, je monte, je tourne à droite et je descends…)
all news