? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Nos enfants sont-ils faibles en arabe ?
lundi 4 mars 2013
Nos enfants sont-ils faibles en arabe ?


Les parents et les profs sont de plus en plus nombreux à exprimer leur désarroi quant au niveau de la langue arabe chez la nouvelle génération. Doit-on agir pour motiver nos enfants à bien s’exprimer en arabe ? Interview avec Mme Suzanne TALHOUK, Présidente de l’association « Fe3l Amr ».



Pourquoi avez-vous créé cette association ?

Nous avons remarqué que les jeunes utilisent de moins en moins leur langue maternelle. Comme si cette langue n’arrivait plus à exprimer leurs idées, leurs vies, la modernité qu’ils recherchent. Comme si elle ressemblait à tout ce qu’ils cherchent à fuir. Ils s’éloignent donc de tout ce qui est rattaché à cette langue (musique, culture…). Pourquoi en arriver là ? Pourquoi renoncer à toute notre histoire et se réfugier vers autre chose ? C’est là qu’est née l’idée de fonder cette association dont le but est d’encourager la création en langue arabe. Nous soutenons toute initiative de production culturelle : cinéma, théâtre, littérature, calligraphie… pour encourager la jeune génération à réfléchir en arabe. La langue arabe n’est pas indispensable sur le plan professionnel et même sur le plan de la vie quotidienne, mais c’est une nécessité culturelle enracinée dans notre histoire, dans notre terre. On ne peut commencer de zéro.

A quel point le rôle des parents est-il important à ce niveau ?

Le rôle des parents est primordial. Nous rencontrons beaucoup de parents qui, lorsque leur enfant est mauvais en arabe, disent au professeur : « ce n’est pas grave, de toute façon il n’en aura pas besoin ». D’autres ne motivent pas leurs enfants à s’exprimer en arabe à la maison. Nous ne leur demandons pas un effort exceptionnel mais nous proposons que ce regard envers la langue se transforme. Un homme qui ne sait parler sa langue n’est pas respecté. Voilà pourquoi certains pays européens tels que l’Allemagne et la France ont conçu des lois pour protéger leurs langues et les conserver. Si mes enfants me demandent plus tard « pourquoi ne m’as-tu pas motivé à apprendre ma langue ? », que puis-leur dire ? Aucune excuse n’est valable.

Quelles campagnes menez-vous en faveur de la langue arabe ?

Plusieurs campagnes dont une qui met en scène des lettres mortes étalées par terre avec le slogan « ne tuez pas votre langue ». Il y a des enfants qui écrivent même leurs prénoms avec les lettres latines pendant le cours d’arabe en classe !

Avez-vous fait des études sur le terrain ?

Nos rencontres nous ont permis de constater que 90 % des jeunes ne connaissent pas l’alphabet et ne s’identifient pas à cette langue. Cela a changé suite aux campagnes que nous avons menées. La langue maternelle n’est pas uniquement identitaire mais elle permet de créer plus facilement. Toutes les études sociologiques le montrent. Comment expliquer par exemple à un européen le fameux « enterre-moi » que la mère dit à l’enfant et que l’épouse dit à son mari avec tant d’affection ? Impossible ! D’autre part, pourquoi renoncer à une langue de plus ? Aucun pays n’a évolué dans sa production sans avoir conservé sa langue. Preuve en est la Chine. Pour nous il n y a pas de différence entre la langue écrite ou parlée, cela est un détail. L’important est de ne pas oublier qui nous sommes, les histoires de nos grand-mères…

Il y a cependant des mots techniques qui n’ont pas d’équivalent en arabe !

Pas de problème ! Les anglais utilisent le mot « fiancé » qui est à la base français, et toutes les langues communiquent entre elles. Nous allons surement continuer à utiliser des mots tels que internet, CD… Ces mots peuvent faire partie de la langue arabe tels qu’ils sont. D’autres peuvent être arabisés mais dans ce cas il faut veiller à les promouvoir d’une façon moderne afin qu’ils ne soient pas liés dans l’esprit du jeune à un vocabulaire de vieux. Nous voulons tous être contemporains ! Nous voulons une langue moderne qui puisse nous représenter !


Les conseils aux parents:
1. Ne dites jamais à votre enfant que la langue arabe n’est pas importante et qu’ils n’en auront pas besoin.
2. Parlez avec vos enfants en arabe.
3. Motivez vos enfants à lire des livres en arabe.
4. Racontez à vos enfants des histories liées à leur vie en arabe.

Les conseils aux profs:
1. Encouragez les élèves à être créatifs en arabe
2. Organisez des activités culturelles à l’extérieur de l’école.
3. Utilisez de nouvelles méthodes d’enseignement associant la langue arabe au fait d’être « cool ».
4. N’acceptez pas que les élèves écrivent l’arabe avec les lettres de l’alphabet latin.

Les conseils aux associations :
1. Utilisez avec les jeunes un langage auquel ils peuvent d’identifier.
2. Créez des espaces où les jeunes peuvent s’exprimer.
3. Liez la créativité au fait de revitaliser la langue.
4. Soutenez les jeunes initiatives pour préserver la langue arabe.

all news