? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Mon enfant n’arrête pas de se gratter …
lundi 4 mars 2013


Mon enfant n’arrête pas de se gratter …

La dermatite atopique, ou  eczéma atopique,  est une maladie cutanée génétiquement transmissible. Elle atteint la couche superficielle de la peau qui perd de son hydratation avec dérèglement de sa fonction de barrière cutanée et induction d’une inflammation.

Les symptômes sont nombreux : prurit (grattage) qui peut même causer une insomnie chez l’enfant,   rougeur et lésions infectées secondaires au grattage, isolement et manque d’estime de soi dans certains cas sévères…


Interview avec Dr Rola AL DHAYBI, dermatologue spécialisée en dermatologie pédiatrique à l’Université de Montréal, consultant au Clemenceau Medical Center, Beyrouth.


 D’après votre expérience y a-t-il beaucoup de cas de la sorte au Liban ?


La dermatite atopique est l’une des maladies de peau les plus fréquentes de l’enfance. Son incidence est en train d’augmenter partout dans le monde. Ceci serait lié à l’urbanisation des sociétés puisque les enfants vivant dans les zones rurales sont moins atteints que ceux vivant dans les zones urbaines.


Dans les pays occidentaux la dermatite atopique atteint 1 enfant sur 5. Au Liban l’incidence devrait être moindre, vu le climat plus humide. Cependant les cas sont en train d’augmenter.


Les symptômes diminuent-ils avec l’âge ?


Cette maladie apparait en principe durant les premiers mois de vie et dure typiquement jusqu'à l’âge de 5 ans (environ 70% des cas sont résolus vers cet âge). Les cas qui persistent plus longtemps peuvent guérir vers la puberté.


Y a-t-il des facteurs déclenchants ?


La dermatite atopique est affectée par le climat. Plus le climat est humide, moins on aura cette maladie. Les facteurs déclenchants sont nombreux : changements climatiques, fièvre, stress, fragrances,  poils d’animaux,
etc..


Est-ce une maladie propre aux enfants ?


La dermatite atopique atteint essentiellement les enfants mais elle peut aussi atteindre les adultes.


 Y a-t-il toujours des récidives ?


La dermatite atopique évolue selon des poussées suivies de périodes de rémissions. Les récidives sont donc fréquentes.


Peut-on prévenir la dermatite atopique ?


Une prise en charge appropriée de la maladie peut prévenir les poussées de dermatite atopique. Les pays occidentaux ont instauré des enseignements spécialisés aux parents et aux malades dans le cadre de ce qu’on appelle l’école de l’atopie. J’ai eu l’occasion de travailler dans un centre hospitalier pédiatrique universitaire au Canada où j’ai participé à l’installation d’une école de l’atopie. On apprend ainsi aux
parents ce qu’est la maladie ainsi que les moyens de prise en charge et les modalités d’utilisation du traitement.

 aut-il traiter à tout prix cette maladie ou est-ce banal si on arrive à la supporter ?


Il s’agit bien d’une maladie qu’il faut donc traiter pour soulager le malade. Sinon des complications telles que des infections cutanées secondaires au grattage, ou un échec à l’école suite à l’insomnie induite par le prurit
peuvent survenir.


Y a-t-il des traitements de fond ?


Le traitement renferme 2 volets : le traitement de prévention et le traitement d’attaque. Les options diffèrent selon les cas : crèmes hydratantes, crèmes anti-inflammatoires, traitement des complications dont les
infections bactériennes et virales ... Les traitements systémiques par voie orale ou injections sont réservés aux cas sévères qui, heureusement, sont assez rares.  


Un dernier mot à nos lecteurs ?


L’incidence de la dermatite atopique est en train d’augmenter. Il est essentiel de savoir comment la traiter  pour soulager les malades. Cela dépend de la sévérité de la maladie et du type de peau du patient : on ne peut pas conseiller les mêmes crèmes à tous les malades de la même manière !


 


all news