? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Comment expliquer la sexualité à nos enfants?
dimanche 3 mars 2013


Comment expliquer la sexualité à nos enfants?


 


A 3 ans les enfants commencent à se poser des questions : « pourquoi » et « comment » s’enchainent
alors qu’il n’est pas toujours évident de trouver les bonnes réponses.


 Interview avec Mme Marie-Thérèse KHAIR BADAWI, Professeur Titulaire et Directrice de Recherches à l’Université Saint-Joseph, Psychanalyste, membre de la Société Psychanalytique de Paris, Membre fondateur de l’Association Libanaise pour le Développement de la Psychanalyse, premier groupe dans un pays de langue arabe à être reconnu par l’Association Psychanalytique Internationale.


 

Quelle règle de base faut-il suivre pour répondre à l’enfant?


Quand un enfant pose une question il faut y répondre avec simplicité sans aller d’emblée plus loin. S’il continue de demander plus, on le suit en fournissant plus d’informations et ainsi de suite. L’erreur serait
d’expliquer à l’enfant beaucoup plus que ce qu’il ne demande.


Il faut suivre son rythme, son besoin, en y allant pas à  pas. Certains enfants se contentent de peu donc inutile de pousser l’explication. D’autres enchainent les questions ; il faut y répondre une par une sans extrapoler.


 


A quel âge ces questions émergent-elles ?


 
Elles émergent en général vers l’âge de 3 ans. A cet âge l’enfant se contente de peu. Il demandera plus dans une étape ultérieure vers l’âge de 7 ans.


 
Les parents se sentent souvent embarrassés par ces questions d’ordre sexuel. Qu’en dites-vous ?


 
Il est vrai que nous adultes ressentons un embarras mais il faut savoir qu’il n’en est pas ainsi pour les enfants. Ces derniers posent leurs questions simplement, et la réponse devrait être aussi simple, dans la mesure où les parents sont bien  dans leur corps et dans leur sexualité. Sinon, les enfants ne poseront plus de questions et iront trouver les réponses ailleurs.


 


Que peut-on dire à un enfant qui se demande comment il est né ?


 Il est important d’expliquer la vérité en choisissant des images qui correspondent à sa capacité de compréhension selon son âge. Il ne faut jamais lui donner des informations erronées dont il ne tardera pas à découvrir l’inexactitude. Des explications du genre « on achète les enfants au supermarché » sont à bannir.


 


La vérité n’est pourtant pas facile à expliquer…


 Une réponse du genre : « Une graine du papa et une graine de la maman se rencontrent pour former le bébé qui grandit dans le ventre de la maman » peut être suffisante. Si l’enfant demande plus en voulant savoir comment la graine a été mise nous pourrons lui dire par exemple « maman et papa s’aiment beaucoup, ils se sont enlacés très fort », et ainsi de suite. Il y a d’ailleurs sur le marché beaucoup de livres qui peuvent aider les parents sur ce point.


 


De nombreux enfants se demandent comment le bébé sort du ventre de sa maman…


 Une réponse du genre «  il y a une petite porte pour le bébé entre les jambes de la maman comme il y en a une pour le pipi et une autre pour le caca » est simple et vrai.


 


Comment faire quand frères et sœurs expriment le fait de vouloir se marier ensemble ?


 Cela est très fréquent, même normal, et quand il ne s’agit pas de frères et sœurs il s’agit du petit garçon qui veut épouser sa maman et de la petite fille qui veut épouser son papa. Là l’interdiction de l’inceste doit être verbalisée d’une façon claire : « Tu ne peux pas l’épouser parce que c’est ta soeur. Pour épouser quelqu’un il faut être de deux familles différentes. Par exemple moi je suis de la famille x, papa de la famille y, c’est pour cela que nous avons pu nous marier».


 

Pourquoi les enfants répètent-ils les mêmes questions malgré les réponses fournies ?


 


Il faut savoir que leurs questions émanent de leur angoisse et des représentations imaginaires qu’ils se font de la sexualité. Même si l’angoisse
restera toujours là, car les représentations imaginaires font partie de leur
psychisme, cela ne devrait pas nous empêcher de leur donner les informations
qu’ils demandent! Ils veulent s’assurer que nous avons les explications
nécessaires pour calmer leur angoisse et le fait que nous puissions leur donner
toujours les mêmes réponses les sécurise.
all news