? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
La peinture, une activité pour tous les âges
dimanche 3 mars 2013


La peinture, une activité pour tous les âges


 
Le monde des couleurs attire les enfants dès le plus jeune âge. Comment peut-on initier nos petits à la peinture ?


Nos questions à Mme Sophie ARMACHE, spécialisée en illustration et bande dessinée à l'Académie Libanaise des Beaux Arts, illustratrice indépendante de livres pour enfants et
de rubriques pour des magazines.



 
-A quel âge peut-on diriger les enfants aux ateliers de peinture ?


 
Je crois que l'initiation à la peinture peut se faire dès le plus jeune âge. Mais on ne demande bien sûr pas la même chose à un enfant de deux  ans et à un adolescent.


 
Comment sait-on qu’un enfant est doué pour la peinture ?


Avant le talent, il y a l'envie et le plaisir. Si ces deux facteurs sont là, cela veut déjà dire beaucoup. Le reste vient avec la pratique. Car tous les enfants dessinent, mais peu persévèrent.


 
Est-il utile de regarder avec l’enfant des toiles et de visiter des musées ?


Cela est évidemment très utile mais une découverte passive ne suffit pas. Encore faut-il faire un travail de sensibilisation de l'enfant.


 
Quels sont les avantages de la peinture pour l’enfant ?

 
Comme le langage parlé et comme la musique, la peinture est un outil d'expression et de communication.
Pratiquer la peinture est donc un moyen supplémentaire de s'exprimer.


Comment évolue l’apprentissage de la peinture selon l’âge ?


Il y a certainement plus d'instinct dans la pratique de la peinture chez les enfants de bas âge. Les plus grands ont souvent une approche plus réfléchie.


 
Faut-il apprendre à l’enfant les règles ou l’inciter à laisser cours à sa créativité ?


 
Il y a dans toute pratique artistique à la fois une part d'instinctif et des principes avec lesquels on peut se permettre des libertés plus ou moins grandes. On ne peut se passer ni du premier volet ni du second.


 
Que dites-vous de votre expérience avec les enfants libanais dans le cadre de l’atelier que vous avez dirigé à l’Institut français du Liban?


- Les enfants qui ont participé à mes ateliers ne se ressemblaient pas ; certains étaient  moins habitués que d'autres à la pratique artistique. Mais ils ont tous  été réactifs, et c'est l'essentiel.


Cela dit, il ne s’agissait  pas à proprement dit d’ateliers de peinture. Nous fabriquions plutôt un instrument de musique avec des matériaux de récupération. Ensuite venait la décoration des instruments avec de la peinture. Pour cette étape, je donnais des conseils aux enfants quant aux outils à utiliser, à la manière de les utiliser, et je leur conseillais de laisser libre cours à leur imagination.


 


all news