? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Témoignage : mère au foyer
dimanche 3 mars 2013


Témoignage : mère au foyer

Que vous soyez au foyer ou au bureau, vous faites tout pour offrir le meilleur à vos enfants.
A chacune son histoire, à chacune ses choix … Respectons nos différences.
Témoignage.


 
 J’étais embauchée en contrat à durée déterminée lorsque je me suis retrouvée enceinte.
A la fin de la durée du contrat, j’ai continué à envoyer CVs et lettres de motivation partout. Les entretiens se passaient bien, sans plus. J’ai alors demandé à l’un des consultants s’il valait mieux attendre l’accouchement avant de reprendre la recherche. Sa réponse était très franche : « Personne ne vous embauchera dans cet état. »


J’ai donc été contrainte à rester chez moi. Pas facile. Etant militante féministe depuis ma
jeunesse, j’avais toujours plaidé pour le travail des femmes. Après tout je n’ai pas étudié pendant toutes ces années pour enfermer mes diplômes dans un tiroir !


Quelques mois après l’accouchement, j’ai repris la recherche jusqu’au moment où j’ai décidé
de repenser la situation loin des clichés. Peut-être était-il temps d’arrêter de râler et de profiter de la vie, telle qu’elle est. Découvrir les « premières » de mon fils n’était-il pas un privilège à goûter en ce temps moderne ? Elever les hommes et les femmes de demain n’est-ce pas le plus noble des travaux ? Pourquoi nous a-t-on toujours inculqué le fait qu’un travail doit être rémunéré pour être qualifié de tel ?


Depuis ce jour-là je me sens réconciliée avec moi-même. Ma situation de « mère au foyer » ne m’est plus  imposée, je la choisis librement et cela change toute la donne. Mon moral n’est pas toujours au beau fixe, certes. Il y a des moments où les tâches quotidiennes et les pleurs récurrents m’embêtent, mais j’assume mon statut de mère sans chercher à le déléguer ou à le fuir.


Une camarade de classe m’avait dit un jour: « Il suffit de vivre avec les enfants, de les laisser vivre avec toi ». Je veux avoir ce temps de vivre, sans course.

Le système du travail à mi-temps qui existait du temps de nos parents n’est malheureusement plus
à la une, obligeant les femmes à faire des concessions. Quelque soit le choix, il est respectable et nous n’avons point à nous accuser les unes les autres.  

Si certaines femmes actives à l’extérieur disent pouvoir « faire des choses plus intéressantes que changer des couches et préparer des biberons», limitant à tord le rôle de la mère à ces deux facteurs, oubliant la part d’amour qu’on peut y ajouter et les conséquences psychologiques sur l’estime de soi des
petits, d’autres font tout ce qu’elles peuvent pour répondre à leur double rôle en essayant d’être vraiment présentes lors de la rencontre, ce qui requiert un grand effort après une longue journée de travail. A toutes ces femmes, chapeau !


Quant à celles  qui choisissent de s’occuper elles-mêmes de leur bout de chou au naturel, il est temps qu’elles soient valorisées. Nous vivons dans une société qui magnifie la réussite professionnelle et le pouvoir d’achat. La mère au foyer est donc automatiquement marginalisée par ce système.
 



Je vous rassure : je vais bien.


J’aime préparer moi-même les purées de légumes et de fruits au lieu d’acheter en permanence les petits pots en conserve comme si c’était la plus normale des choses.


Je ne veux pas gaver mes enfants de cadeaux pour compenser mon absence.


J'ai une vie sociale qui serait peut-être plus active que la vôtre : je lis énormément, je travaille en free lance, je fais partie de plusieurs associations…


Le trou dans le CV ?  « Tout se justifie » selon une consultante en recrutement.


Le gain financier ? Ma créativité me permet d’économiser sans avoir de grandes répercussions sur le quotidien. Mais ce n’est pas toujours évident, et là commence une autre histoire... 


 


 


 


all news