? Détails article
The feeling of replica handbags uk is noble and gucci replica , but hermes replica black replica hermes bag will not give this handbags replica. The black Hong Kong-flavored shoulder replica handbags is engraved with a delicate kitten pattern, giving a kind of Playful and cute feeling.

Home
Des fêtes d’anniversaire… luxueuses !
vendredi 26 avril 2013
 Des fêtes d’anniversaire… luxueuses !

Alors que les fêtes d’ anniversaire sont au cœur des rituels familiaux qui signifient l’inclusion au groupe, la relation d’appartenance et le passage vers un âge plus mature, il est temps de revoir les transmissions que nous léguons à nos enfants et la culture de consommation que nous leur inculquons.

Interview avec Mme Yara DOUMIT-NAUFAL, assistante sociale scolaire et thérapeute familiale systémique.

 

Comment percevez-vous l’évolution des fêtes d’anniversaire ?

Il fut un temps où les anniversaires étaient fêtés en famille avec les  proches. Tout était fait maison ! Les cadeaux étaient simples et relevaient d’une authenticité des relations. Mais,  hélas ! De nos jours, très peu de gens continuent à organiser ces fêtes chez soi. Les parents sont désormais pris dans l’engrenage des grandes réceptions, dès le premier anniversaire de leur enfant.  L’invitation touche tous les amis de l’enfant, toute la famille, les voisins, les amis des parents…

 

Pourquoi  ce changement au niveau de  l’organisation a-t-il lieu ?

Depuis quelques décennies, notre société a muté, nous vivons de très nombreux changements sur tous les plans. Les valeurs de productivité et de consommation occupent aujourd’hui la plus grande place et la surenchère se manifeste dans tous les détails du quotidien.  Certaines personnes en arrivent même à s’endetter pour préserver cette vitrine de luxe entretenue par le matraquage publicitaire et la pression de la société. Désormais, le credo actuel est devenu « Dis-moi ce que tu as, je te dirai qui tu es ».

 

Comment prendre en considération les véritables besoins de l’enfant qui fête son anniversaire?

Malheureusement, on remarque que rares sont les parents qui le font.  Jusqu'à l’âge de trois ans, il est préférable que l’enfant fête son anniversaire  dans un milieu familier (de préférence sa maison) avec un cercle d’invités qui se limite aux personnes qui lui sont significatives. Ces deux conditions étant réunies, l’enfant sécurisé peut apprécier la fête qui lui est destinée.

A quel point l’enfant est-il sensible aux  cadeaux reçus ?

  La quantité de cadeaux reçue est souvent énorme. L’enfant n’apprécie plus ce qu’il reçoit. Il déballe sans intérêt particulier les tonnes de cadeaux offerts et, parfois, il n’a même pas l’occasion de découvrir tous ces jouets durant l’année tellement ils sont nombreux.   Le lien entre la personne qui offre le cadeau et l’enfant est oublié. Désormais, l’enfant apprend à exister en groupe par le biais de ce qu’il a et de ce qu’il a reçu.

 Doit-on respecter certains critères pour le choix des plats ?

 Le buffet qui présente la plupart du temps des plats non équilibrés pour les enfants (fritures, colorants, fast food, soda) est également à prendre en considération. Les enfants en remplissent des assiettes et des assiettes, n’en prenant que quelques bouchées. Ils jettent par la suite les restes de leur plat pour se servir encore une fois, dans une énième assiette. Sans oublier la course effrénée au buffet …

Quel rôle occupent les animateurs ?

J’ai assisté à certains anniversaires où les parents s’installent en aparté laissant les enfants au bon soin des « bonnes » et des jeunes animateurs qui ne sont pas toujours formés pour traiter avec les différentes tranches d’âge.  Ils favorisent bien de fois des jeux de compétition qui augmentent le stress dans le groupe et encouragent par là même les accès agressifs entre enfants qui tentent de décharger ce stress.

Par exemple ?

La pinata! Elle favorise une attitude assez agressive chez les enfants. Ils sont là, déchaînés à la taper, puis ils se bousculent follement pour  ramasser des bonbons pleins de colorants. Il y a toujours ces quelques uns qui ne savent pas bousculer les autres pour s’imposer et qui se mettent de côté, les larmes aux yeux, sans avoir reçu le moindre bonbon.

La situation est-elle pareille pour les jeunes d’une tranche d’âge supérieure ?

Pour les jeunes, l’ambiance des anniversaires se poursuit les jours qui suivent sur les réseaux sociaux et à l’école,  alimentant certaines fois le phénomène de l’intimidation, de l’aliénation sociale et de l’exclusion.

 

Quels sont vos conseils pour un meilleur épanouissement de nos enfants ?

Organisons les anniversaires en nous libérant du poids que la société nous impose. Retrouvons l’essentiel qui est de célébrer aux yeux des proches et des personnes significatives une transition importante vécue par nos enfants. Et surtout, réfléchissons en matière de simplicité et d’originalité. Pas besoin de dépenser une fortune pour réussir l’anniversaire de notre enfant et pour lui offrir un jour inoubliable !!!

all news